Victor Hugo photographié par Nadar, photographe français du 19ème siècle.

 

Avant son voyage en Normandie, Victor Hugo prépare celui-ci à l'aide d'un recueil réalisé par son frère Abel. Il s'agit de "la France pittoresque ou description pittoresque, topographique et statistique des départements et colonies de la France."

Il note avec soin les lieux à ne pas manquer.

La prise de conscience patrimoniale et la volonté de conserver la mémoire des monuments de l'histoire se révèlent au 18ème siècle après les grandes dévastations iconoclastes de la Révolution. Ces nouveaux sujets de préoccupation qui tournent autour de la préservation patrimoniale seront à leur apogée au siècle suivant. C'est dans ces nouvelles perspectives que Victor Hugo, fervent et animé défenseur du patrimoine va siéger aux côtés de Prosper Mérimée pour la toute première commission chargée de la conservation des monuments historiques. Mais d'autres intérêts suscitent notre curiosité. Victor Hugo dessinateur, Victor Hugo, homme politique engagé...

Découvertes au fil de ce voyage, qui commence au Mont Saint Michel pour se terminer à Caen, ceci dans des bornes géographiques que j'ai choisies.

 

Le 19 juin 1936. A Adèle, son épouse, il écrit : "Voici maintenant que nous voyons venir la Normandie et que nous la reconnaissons aux tignaces vertes des pommiers qui nous entourent de toutes parts."