Vauban l'humaniste....

 

"Sébastien Le Prestre, Marquis de Vauban, Maréchal de France, doit une part importante de sa notoriété à l’œuvre considérable qu’il a laissée en qualité de commissaire général des fortifications, sous Louis 14.

De nombreux écrits ont été consacrés au militaire. Exclusivement au militaire. Mais aucun à l’homme libre et sincère, impétueux et obstiné, parfois même rebelle à son roi.

"Un Vauban hors citadelles et bastions, un Vauban « hors les murs "

Vauban, qui voyage beaucoup, et qui connaît la France mieux que quiconque, le roi y compris, dénonce les conséquences économiques, morales et spirituelles de la révocation de l’Édit de Nantes en 1685. Il fait alors parvenir à Louis 14, un « Mémoire sur le rappel des Huguenots » conseillant au roi d’annuler cette révocation. Il en profite pour rappeler au roi quelques principes fondamentaux sur la liberté de conscience, ce qu’il qualifie de « libre arbitre ». En rupture avec son siècle, il est le premier à afficher officiellement une exigence morale devenue universelle.Il apparaît ainsi comme un personnage exceptionnel qui marche, tout botté et encuirassé qu’il est, vers le siècle qui vient, le siècle des Lumières et le temps d’une Révolution dont il craignait la fatale conclusion"